Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un peu de tout

Welcome-Annie-2.png

 

homesweethome1---Copie.gif

 

sheep2---Copie.gif

 

 

outils webmaster
compteur gratuit

Graphiques

 

 
logoCB3.gif

 



 



springlogo.gif






lcpwinterlinkie-copie-1.gif


 

 

 

 

 

 


http://info.sparklefaerydreams.com/

9 juillet 2008 3 09 /07 /juillet /2008 11:24

Pour ne pas changer, il pleut encore aujourd'hui... Pour egayer mes journées, j'ai repris avec bonheur mon Bay Bug Ball de Shepherd's Bush que j'avais abandonné depuis le 21 avril 2008 (comme le temps passe vite).
Voilà où j'en étais le 21 avril


Voici ma petite avancée


Et ma toile entière que je ne suis pas prête d'abandonner à nouveau


Plein de gros bisous en espérant qu'il fait meilleur chez vous ;-)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Ilaria 15/07/2008 10:27

Mais il est troooop mimi ton blog et ta broderie aussi, tu es peut etre neophyte en couture mais en broderie tu assures comme une bete :DBises

jojo 13/07/2008 21:29

c est vraiment beau ce que tu fais bise sjojo

gigi 11/07/2008 13:56

coucou ma isa devine chez moi aussi il pleut tous les jours!!!!je te fais un gros bisous vivement la rentrée et encore merci pour ta jolie boursegigi

shenken 10/07/2008 09:51

il avance, à notre grand bonheur!!!ici il fait chaud déjà, 25° à 9h00....courage....bisous ma bellegwen

DJU770 09/07/2008 19:04

Pour remercier les nombreuses brodeuses qui viennent visiter mon humble site, je me suis permis d'écrire ce petit poème, que je vous dédie :
 
Point de croix
 
Sur sa chaise en teck, elle brode au fond du jardin.
Elle dessine des croix bleues sur la toile de lin
A l’ombre du saule, là où le merle chante,
Dans le parfum des roses et des senteurs de menthe.
 
Elle brode derrière sa fenêtre, avec vue sur rue,
En fil de coton rouge le mot « bienvenue »,
Qu’elle dédie à tous les passants en bas
Courbés sous le vent, qui pressent le pas.
 
Flambée du soir, douce chaleur : elle brode dans son fauteuil.
Sous ses doigts  apparait une branche de cerfeuil.
Une à une les petites croix vertes couvrent le tissus
De feuilles, d’arabesques et de passereaux dodus.
 
Devant les vagues, cris de mouettes et senteurs d’iode,
Les jambes étendues sur le sable blond, elle brode
Un bateau, des poissons et des étoiles de mer
Qu’un malicieux bambin a mêlé dans son seau : douce chimère !
 
Assise à coté de la vitre, dans le sens « Paris »,
A 8 heures zéro six, le paysage défile : gares, champs, écoles et mairies…
Son voisin déborde l’accoudoir et termine son rêve appuyé sur son bras.
Penchée sur son tambour elle brode des fruits : fraise, mangue et ananas.
 
Dans le train, ou sur la plage, dans le jardin, au coin du feu ou derrière la fenêtre,
 
Quel est ce talent, ce doigté sublime ?
Quel est ce secret qui vous anime ?
Patientes et silencieuses nous le direz-vous ?
Brodeuses, brodeuses qui êtes-vous ?
 
DJU770 pour toutes les brodeuses du monde.
Mille bises.